Outils pour utilisateurs

Outils du site


ludobox

Contexte général

À l'instar du livre et de la musique, le jeu de société est entré dans l'ère de la reproductibilité et de la diffusion en réseau. Ici et là, des créateurs publient leurs pions 3D en ligne et des éditeurs proposent des jeux en print-and-play sous licence Creative Commons. Si l'on peut penser que ces nouveaux formats auront un jour leur place dans une ludothèque, en quoi cela transforme le métier de ludothécaire, les pratiques des usagers de ces structures, et plus largement celles des joueurs? Comment accompagner cette transition?

Promouvoir le jeu en tant qu'objet culturel est un des enjeux que poursuit l'association Dcalk. C'est en explorant les processus de création, d'édition, de diffusion dans le domaine des jeux de société que Dcalk développe des espaces de transferts d'idées et de valeurs pour une ouverture du secteur à d’autres formats et considérations. La ludothèque numérique participe en ce sens à embarquer des outils, méthodologies et valeurs propres à la culture numérique / culture libre (licence, copie, partage, réseau).

Il s'agit de prospecter autant qu'accompagner ces nouveaux usages et pratiques au croisement du jeu et des communs, de l'artisanat numérique et du design, de la médiation technique et culturelle, des ludo/bibliothèques et des fablabs.

Origines

Depuis 2014, l'idée est là : monter une ludothèque numérique - à la façon des BiblioBox ou PirateBox qui permettent de partager des ressources numériques libres offline - pour pouvoir rassembler des jeux sous licence libre… Oui ça existe (!) et c'est justement pour encourager cette pratique et faire connaître ces créations que nous nous lançons.

Dans la continuité de dispositifs nomades de médiation testés par l'association depuis 3 ans lors de festivals, soirées-jeux ou open ateliers  : la Ludothèque Noire (collection de jeux indé à l'humour grinçant dont certains disponibles en print-and-play et diffusé sous licence Creative Commons) et la Fabrique numérique mobile (une imprimante 3D pliable qui permet d'organiser des Print Party et playtest de jeux crées en 3D), la ludothèque numérique ou LudoBox permet, depuis un routeur wifi autonome, de rassembler, faciliter l'accès, partager une collection de jeux sous licence libre.

À l'été 2014, le projet est soumis à un appel à idées lancé par la Fondation Européenne de la Culture sur le thème « Biens communs, espace public, culture en réseau ». 50 idées sur 813 candidatures sont retenues pour êtres présentées, retravaillées, connectées aux autres propositions d'IdeaMakers venus des quatre coins de l'Europe. Une deuxième phase de sélection est engagée à l'automne et 25 idées se voient attribuées en 2015 une bourse R&D par la Fondation Européenne de la Culture pour booster leur projet.

Le projet Ludobox à Tours

Depuis deux ans, des échanges réguliers entre l'association Dcalk et les acteurs tourangeaux de la scène ludique se sont développés, notamment lors d'invitations croisées sur des événements portés par ces acteurs : les Rencontres Spiele Punk à Nantes et le festival Ludiquai à Tours.

De cette dynamique est née l'envie de concrétiser une collaboration qui prend pour point de départ la Ludobox ou ludothèque numérique, un dispositif innovant de médiation initiée par Dcalk début 2015 que les acteurs tourangeaux souhaitent développer sur leur territoire. Cette dynamique d'échange, de création partagée et de mise en réseau est au cœur du projet Ludobox qui vise à mettre en place à long terme un réseau de ludothèques numériques en France et au-delà.

Le projet démarre à Tours avec une intervention lors du festival Ludiquai, mercredi 1er juillet 2015, pour une soirée de rencontre/discussion publique au Funlab. Julien Maudet, membre de Dcalk, y propose une démonstration de la Ludobox suivie d'une Copy Party : le public est invité à copier les fichiers de la Ludobox et repartir ainsi avec des jeux sous licence libre.

Cette présentation est l'occasion d'amorcer un travail sur le territoire à la rentrée 2015. Du 9 au 16 octobre, les membres de Dcalk sont accueillis par La Maison des Jeux de Touraine pour une résidence ouverte à participation autour du projet Ludobox se prêtant également à des détournements ludiques dans l'espace public. Trois temps forts sont proposés pour s’interroger et expérimenter ensemble.

ATELIER LUDOBOX – VENDREDI 9 OCTOBRE DE 10H À 18H

Cette journée de formation a pour objectif de présenter le dispositif Ludobox afin d'amorcer, imaginer et accompagner l’implantation de ludothèques numériques à Tours. Il s'agit de valoriser, faciliter l'accès et partager une collection de jeux prêts à être joués (jeux in situ, jeux de parole) prêts à être imprimés (jeux de cartes ou de plateaux en print'n play) ou prêt à être fabriqués (impression laser/3D, bois).

Objectifs :

  • Sensibilisation aux enjeux du partage offline ;
  • Découverte d'un outils open source de médiation culturelle numérique ;
  • Installation et personnalisation d'une interface de Ludobox ;
  • Discussion autour des spécificités et classification du contenu d'une ludothèque numérique.

HACKATHON ET LUDOBIDOUILLE - 10/11 OCTOBRE 48H NON-STOP

Le hackathon citoyen souhaite mettre en relation les professionnels du numérique et acteurs associatifs à Tours, lors d'un week-end dédié à la recherche de solutions techniques autour d'enjeux sociaux. La Ludobox (ludothèque de fichiers numériques supportée par un routeur wifi) y sera présentée par Dcalk avec pour objectif de spécifier les limitations techniques associées à la version du prototype actuel et les améliorations souhaitables en vue d'une Ludobox 2.0 (classification et description de fichiers, portabilité,etc..).

BOXJAM – 12-16 OCTOBRE DE 14H À 22H+

Si les réseaux offline de partage de données peuvent être considéréS comme un outil complementaire de mÉdiation numerique pour les acteurs associatifs ou institutionels du jeu, comment présenter ce dispositif et ses enjeux au public ? Comment mettre en valeur dans la ville un dispositif invisible ? Finalement, pourquoi ne pas envisager le jeu dans l'espace public comme une forme de narration capable de rendre compte des objectifs avoués de l'échange offline ? Si vous voulez vous joindre à nous pour essayer de répondre à ces questions en créant un jeu ou bidouiller autour du projet on vous attend pour cette première “Boxjam” !

Objectifs :

  • Faire émerger un ou plusieurs thèmes de jeu sur l'échange de données numeriques et les frontieres invisibles ;
  • Créer une ou plusieurs mécaniques de jeux dans l'espace public prenant pour appui des routeurs wifi open source ;
  • Explorer techniquement les fonctions de communication et d'archivage portable d'un routeur wifi pour un détournement ludique ;
  • Compiler et documenter le/les jeux en vue d'une publication

Ludobox Tour

Ateliers, demo, Print Party, résidence, causerie, … le LudoBox Tour est l'occasion de tester l'idée, recueillir des conseils, s'inspirer de pratiques innovantes et continuer à débusquer les auteurs de jeux qui font le choix du libre & des communs !

D'ores et déjà sur notre route : Saint-Herblain, Indre, Nantes, Amsterdam, Leeuwarden, Gand, Paris, Versailles, Bruxelles, Liège, Tours, Athènes, Londres, Cambridge, Barcelone…

Lire nos reporting sur www.dcalk.org

Info, contact, contributions, etc

Le projet vous intéresse ? Vous souhaitez y participer, nous accueillir, nous recommander des ressources, n'hésitez pas à nous contacter et suivre nos actu :

www.dcalk.org – info at dcalk dot org

ludobox.txt · Dernière modification: 13/10/2015 12:35 par dcalk